Fille de vétérinaire, Yuzuki Madoka a toujours évolué dans un monde peuplé d’animaux en tous genres. Passionnée par ces derniers, il semblerait qu’elle soit également dotée d’un pouvoir assez particulier, lui permettant de se faire obéir au doigt et à l’œil par n’importe quel animal…

U

n don à l’origine inconnue qui va grandement lui faciliter la tâche dans son apprentissage, mais aussi et surtout lui attirer quelques ennuis… En effet, aimée de tous les animaux et plus particulièrement des chiens, elle ne va pas tarder à susciter l’intérêt de personnages bien plus mystérieux, appartenant à la très ancienne caste des loups japonais. Shirô Kuon, l’un d’entre eux, va notamment se rapprocher d’elle et en faire sa maîtresse, dans tous les sens du terme. A ses côtés, la jeune femme va alors découvrir un monde où les chasseurs côtoient les loups-garous, et où l’amour devient… bestial.

Un amour animal et sauvage

Sous ses allures de shôjo à l’eau de rose, Wild Love est en réalité un josei, équivalent féminin du seinen, réunissant tous les attributs du genre : relations amoureuses, séduction et relations sexuelles sont donc au cœur du nouveau manga d’Hiraku Miura, déjà connue pour être à l’origine des très sulfureux Beauty and the Devil et Midnight Devil. Pour ce troisième titre, l’auteure laisse de côté les prétendants démoniaques et se concentre sur une approche un peu plus animale et sauvage de l’amour, mettant en scène de jeunes éphèbes aux crocs acérés, se retrouvant nus les soirs de pleine Lune. Yuzuki, quant à elle, va vite perdre son innocence dès lors qu’elle aura vu le loup – au sens propre comme au figuré – permettant ainsi à son petit ami de satisfaire ses besoins les plus primaires.

Destiné à un public de jeunes femmes adultes (et averties !), Wild Love séduit par son côté conte de fées et son graphisme délicat : malgré l’aspect assez cru des relations, Hiraku Miura réussi encore une fois le pari de rester dans l’élégance et la suggestion, permettant à chacune de laisser libre cours à son imagination. Finesse du trait et détails subtils viennent en effet contrebalancer la rudesse des scènes les plus osées, sensuelles et érotiques, rétablissant l’équilibre entre intrigue surnaturelle et relations charnelles. Une intrigue principale qui, malgré l’aspect sulfureux des relations entre les deux amoureux, n’en reste pas moins intrigante et captivante : d’où Yuzuki tient-elle son incroyable pouvoir ? Qui est donc la Princesse des Loups ? Pourquoi Shirô semble-t-il connaître sa maîtresse depuis bien plus longtemps qu’il ne le dit ? Autant de questions auxquelles on espère rapidement trouver des réponses en dévorant avec plaisir les tomes qui vont suivre !



Article à propos de


Faites une affaire

Des trouvailles à des prix exceptionnels

  • Coffret Last Exile 9euros
  • Last Exile Coffret Collector 9euros
  • Last Exile Coffret Collector 9euros