Avec Vinland Saga, Makoto Yukimura offre un seinen historique touchant,où un jeune garçon est confronté à la cruauté du monde.

D

epuis que son père, a été tué par Askeladd, un chef de guerre fourbe et sans honneur, Thorfinn s’est engagé dans l’équipage du meurtrier de son père afin de le venger. Mais bien qu’il soit devenu un guerrier redoutable, il ne parvient toujours pas à vaincre son ennemi. Au fil des ans, enchaînant missions périlleuses et combats, le gentil Thorfinn est devenu froid et solitaire, prisonnier de son passé et incapable d’aller de l’avant. Jusqu’à ce que la vie le force à regarder le monde différemment…

L’histoire d’un guerrier

Voici un manga qui s’intéresse à l’histoire en elle-même. Vinland Saga plonge dans une période pas toujours connue, celle des ancêtres des pirates, les Vikings. Et qui dit Vikings dit bateaux, et guerres certes, mais aussi honneur et bravoure. C’est ce que représente le héros de la série de Makoto Yukimura, Thorfinn, dont les yeux nous permettent un voyage dans le temps assez saisissant. Car outre le scénario, même si peu fourni à la première lecture, beaucoup d’éléments laissent à penser que la série se développera crescendo par la suite. En attendant, ce premier opus présente certaines caractéristiques intéressantes, sans pour autant convaincre.

Si la qualité du dessin est louable, par une clarté et une limpidité au niveau des décors et des contours, le tout mis en scène par une simplicité des cases, il n’en est pas de même pour le scénario qui, malgré son originalité, manque encore d’assurance et de maturité. Toutefois, la trame est assez bien exploitée et mélange bien l’histoire et la fiction. Les batailles, notamment sont le point fort de ce premier volume de Vinland Saga  qui plonge le lecteur dans l’univers scandinave.

“Bien qu’étant un guerrier plein de promesses, Thorfinn n’en reste pas moins un enfant manipulé par l’objet de sa rancœur”

 
Outre la qualité artistique, le manga présente un monde où le froid règne en maître jusque dans les cœurs. On a donc constamment une atmosphère assez sombre, renforcée par le caractère de Thorfinn, qui, bien qu’étant un guerrier plein de promesses, n’en reste pas moins un enfant manipulé par l’objet de sa rancœur, le perfide Askelaad, très charismatique au demeurant. Cela dit, le manga tient la route pour un premier exercice et présente une juxtaposition historico-fictionnelle très intéressante. A suivre…



Article à propos de


Faites une affaire

Des trouvailles à des prix exceptionnels

  • Coffret Last Exile 9euros
  • Last Exile Coffret Collector 9euros
  • Last Exile Coffret Collector 9euros