Si les matchs duraient 75 minutes, Aramits en serait à cinq victoires…

Si les matchs duraient 75 minutes, Aramits en serait à cinq victoires d’affilée. Mais face à Bon-Encontre et Boucau Tarnos, les hommes de Benoît Gracia et Santiago Rondino tenaient la victoire avant de craquer dans les ultimes secondes. « On ne peut pas comparer ces deux matchs, explique Benoît Gracia, contre Bon-Encontre on a été très entreprenants, on a mené 70 minutes sur 80 et cette fin de match peut s’expliquer par un manque de fraîcheur. Mais face à Boucau c’était catastrophique, on n’a pas mis les ingrédients qu’il fallait, on a tout mélangé et on ne méritait pas de gagner même si on ne perd qu’à la fin. Ce passage à vide ne doit se produire qu’une fois, pas deux ni trois ».

« Enlever ce goût amer »

Cette fois-ci, c’est Saint-Paul-Les-Dax, 8e du classement, qui attend de pied ferme les joueurs d’Aramits. Une équipe loin de sa forme, qui reste sur quatre défaites d’affilée. Pas de quoi prendre le match à la légère toujours selon le coach : « Il faut qu’on reste dans le top 6 pour jouer le haut de tableau. Cette année on passe toujours après le leader, Layrac, qui laisse de mauvaises traces chez ses adversaires. Saint-Paul a pris 50 pts contre eux au match d’avant, vous imaginez bien qu’ils seront énervés, mais nous aussi on le sera aussi : on voudra enlever ce goût amer laissé sur nos deux derniers matchs. »

Lien source : Rugby/Fédérale 2 : Aramits doit soigner son final