En effet, « dans 80 % des cas, les cancers du côlon se développent à partir d’une tumeur bénigne, c’est-à-dire non cancéreuse. Elle est appelée polype adénomateux ou adénome », précise l’INCa. Les tumeurs bénignes restent très fréquentes et généralement sans gravité, mais 2 à 3 % d’entre elles se développent, grossissent et se transforment en cancer. « Cette transformation est lente, elle prend en moyenne plus de 10 ans. » Les retirer chirurgicalement, avant que ces tumeurs bénignes ne deviennent malignes, permet de prévenir la survenue d’un cancer.

Facteurs de risque au quotidien

Il existe d’autres facteurs de risque que l’âge. Il s’agit essentiellement d’habitudes de vie :

une alimentation trop riche, notamment en graisses animales ;une consommation importante de viandes rouges ;l’inactivité physique ;le surpoids ;la consommation d’alcool ;la consommation de tabac.

A noter : Chaque année, plus de 43 000 personnes en France sont touchées par le cancer du côlon, qui est par ailleurs responsable de plus de 17 000 décès par an.

A Noël, un cadeau sportif !

Source : Destination Santé

Lien source : Le cancer du côlon, qu’est-ce que c’est ?