Fer de lance des éditions Ki-oon pour cette rentrée littéraire mangaesque 2015, Last Hero Inuyashiki, de Hiroya Oku, s’impose bel et bien comme un digne héritier de son prédécesseur Gantz.

A

près avoir bénéficié d’une remarquable édition « avant-première » lors de la Japan expo en Juillet dernier, Last Hero Inuyashiki débarque ce mois-ci en grande pompe dans une édition particulièrement soignée. La première de couverture attire instantanément l’œil grâce à un reflet relief du plus bel effet. On découvre ainsi le visage du personnage principal, Ichiro Inuyashiki, nous gratifiant de son sourire le plus éclatant qui procure au personnage un très fort capital sympathie. C’est donc avec une première impression franchement positive qu’on se plonge dans la lecture de ce premier tome.

 

De zéro en Hero

Comme nous le présente le synopsis, Ichiro Inuyashiki, vieux avant l’age et méprisé de tous, est bien loin d’être le fameux « héros » annoncé par le titre. Fatigué par une vie d’employé de bureau passée à économiser pour pouvoir enfin offrir une maison à sa famille qui ne reconnait plus en lui qu’un éternel loser, il ne trouve la paix et le réconfort qu’en la présence de sa chienne Hanako. Malheureusement, le sort n’en reste pas là et s’acharne de plus belle sur le pauvre homme lorsqu’on lui diagnostique un cancer en phase terminale durant un examen de routine.
 

“A l’instar de Keï Kurono dans Gantz, Inuyashiki se voit offrir une seconde chance inespérée à travers l’expérience de sa propre mort.”

 

La sentence est irrévocable. Dépassé et en proie au désespoir le plus profond, le vieil homme s’effondre en larme dans un parc au beau milieu de la nuit. Et c’est à ce moment précis que notre anti-héros Inuyashiki, à l’instar de Keï Kurono dans Gantz, va se voir offrir une seconde chance inespérée à travers l’expérience de sa propre mort lorsque ce qui semble être une météorite s’écrase sur lui. C’est à partir de cet événement aussi improbable que soudain que nous allons progressivement assister, tout au long de ce premier tome prometteur, à la renaissance de notre brave Ichiro Inuyashiki en un super-héros des temps moderne à présent doté de facultés hors du commun.last-hero-unimgo

 

Un hero surprenant

C’est sur ce point précis que Hiroya Oku nous surprend. Last Hero Inuyashiki présente un super héros âgé de 58 ans, ce qui est bien inhabituel dans l’univers des mangas. D’autant plus qu’il ne semble pas être le seul à avoir été percuté par la météorite et avoir bénéficié d’une transformation en cyborg surpuissant. Si Ichiro Inuyashiki semble vouloir utiliser ses nouvelles aptitudes pour faire le bien autour de lui, on peut penser qu’il ne va pas en être de même concernant le jeune Hiro, lycéen de 17 ans, lui aussi « victime » de la météorite. Ce dernier pourrait donc bien devenir la plus grande menace contre laquelle va devoir se dresser notre “Last Hero” Ichiro Inuyashiki.

“Les visages des personnages débordent d’émotions et les décors sont à la fois détaillés et fouillés sans pour autant être confus et illisibles.”

 

Dans une ambiance plutôt déprimante dans un premier temps, l’auteur se permet pourtant une touche humoristique grâce à des allusions et clins d’oeil à ses propres séries, dont la plus connue Gantz, ainsi qu’à One Piece.

Coté dessin, Hiroya Oku nous délivre une très belle réalisation. Les visages des personnages débordent d’émotions et les décors sont à la fois détaillés et fouillés sans pour autant être confus et illisibles. Une belle progression de l’auteur qui a su retrouver un équilibre en désengorgeant ses cases des quelques détails visuels parasites qui rendaient parfois la lecture de Gantz désagréable. Enfin, il faut saluer la qualité de l’édition offerte par Ki-oon, avec une couverture en relief du plus bel effet qui lance brillamment son opération séduction.
 
En un mot, Last Hero Inuyashiki est un manga qui commence très bien, appuyé par un scénario au concept intéressant et des dessins maîtrisés. On a hâte de découvrir la suite, notamment en ce qui concerne la relation que vont développer les deux protagonistes et le tournant que va prendre leur vie.



Article à propos de


Faites une affaire

Des trouvailles à des prix exceptionnels

  • Coffret Last Exile 9euros
  • Last Exile Coffret Collector 9euros
  • Last Exile Coffret Collector 9euros