Voici un manga tout mignon par l’auteur Kakifly aux éditions Kazé Manga en France. En quatre tomes, ce yonkoma (strip en quatre cases) ravira les plus et moins jeunes. C’est moe, c’est drôle, c’est K-On ! Faites place…

 

 

Synopsis

 

Pour sauver de la dissolution le club de musique dans lequel elles souhaitent s’inscrire, Ritsu et Mio doivent absolument trouver deux autres volontaires parmi les élèves de leur lycée. Elles mettent la main sur Tsumugi, une claviste et Yui, qui ne sait jouer d’aucun instrument mais ne manque pas de motivation !

 

« Un scénario banal sans prise de tête, mais avec des héroïnes attachantes à souhait enchante nos cœurs ! »

 

Comme quoi avec un simple scénario, visant un genre de comédie bon enfant avec une bonne d’humour décaler sur fond de musique peut s’avérer plaisant. En effet, j’aurai plutôt tendance à suggérer « moé » et « tranche de vie » tant qu’on nous fait partager à chacun leur quotidien de chacune d’elles. Oui, le terme moé leur va comme un gant surtout du côté de Mio, Azusa et Yui. Affublé d’une prof qui sert de tutrice et irresponsable au penchant cosplay de maid café. L’humour est vraiment omniprésent par l’auteur dont c’est le point fort de l’œuvre en question. Chacun à son caractère bien différent. Nous passons un moment agréable à lire, arrachant à maintes reprises des zygomatiques suivant les situations cocasses. Ce yonkoma qui se lit de haut en bas et de droite à gauche, il faut le préciser n’est en point brouillon, facile à suivre. Les gags ne sont pas lourd justes comme il se doit, laissant paraître l’histoire (s’il y en a une). La joie de vivre transmet le bonheur partout que ça en devient contagieux. Bonne traduction dans son ensemble par Kazé avec des couvertures assez colorés rend le titre fort sympathique avec un titre marqué en gros et en gras. Les trames sont posées finement bien placer sans gâcher le dessin. Le design justement est appréciable et joli, du pur moé comme on les aime ! Les expressions du visage des personnages sont le deuxième point fort de l’auteure Kakifly au fan service « mignon » tout au long du récit sans faiblesse de sa part, décrit le bonheur assurer par tous les fans du genre qui aime ses œuvres. Les héroïnes sont touchantes au point qu’on aimera les avoir pour sœur (surtout Azusa et Iu). Le découpage des cases à l’équerre, propre, précis à 90 degrés excelle la qualité de son dessin qui lui rend bien. Le papier excellent ne jaunit pas, « lisse » au toucher dès le début, marque le commencement de l’histoire en couleur s’il vous plait puis avec du papier à grain et fin de bonne facture, sans faire de jeu de mots douteux bien entendu.

 

« Ces petits détails qui parfois dérangent, mais on pardonne tout »

 

Si on peut avoir un très bon manga dans les mains, il ne va pas s’en dire les faiblesses d’un autre côté. Tout d’abord du format étrange de la couverture par l’éditeur 150×210 dont la hauteur dépasse celle des autres titres ranger dans les étagères ne lui convient pas du tout. Pour thème la musique, on ne les voit pas trop chanter ni trop sur scène, ce n’est pas comme un épisode culte de Suzumi Haruhi où elle au moins chante ! Parfois les noms qu’elles donnent que ce soient celui du groupe comme des chansons sont d’un ridicule pour exemple : Thé Hokage qui veut dire « Le thé après les cours ». Moé oblige ? Cela grincera les dents au plus puriste d’entre nous mais on leur pardonnera car K-ON ! ne serait plus K-ON !

 

 

Après le manga, l’anime en quelques chiffres

L’anime est sorti au Japon en avril 2009 pour treize épisodes seulement. La seconde saison contiendra 26 épisodes en 2010 sans parler des OAV et un film d’animation produit respectivement entre 2010 et 2011 soit un an d’écart. Ne reste plus que les OAV qui restent inédits en France, mais pour ça faillent que les supports des différents formats tant manga papier que l’anime font part du marché des ventes, sinon on risque fort de ne pas voir paraitre chez nous et ça serait vraiment dommage.

 

 

Le mot de la fin

L’avis peut-être mitigé en soi, coupant hélas souvent un clan coupé en deux. Ceux qui aiment, ceux qui n’aiment pas. Moi j’ai adoré, mais ne voyez pas le manga du siècle qui révolutionnera le genre. Nous prenons plaisir à lire, c’est déjà beaucoup. Si vous aimez les gags et les yonkoma, alors ce manga est fait pour vous. Courez l’acheter !

 



Article à propos de


Faites une affaire

Des trouvailles à des prix exceptionnels

  • Coffret Last Exile 9euros
  • Last Exile Coffret Collector 9euros
  • Last Exile Coffret Collector 9euros