Shôjo à l’humour et aux protagonistes complètement décalés, Liar Prince and Fake Girlfriend vous surprendra à bien des égards.

M

algré son apparence de délinquante, Luna est en fait une jeune fille timide et renfermée qui peine à se faire des amis. Suite à quelques péripéties, la voilà promulguée au rang de petite-amie du chef du conseil des élèves, Hikaru, un personnage emblématique admiré par l’ensemble de ses camarades. Bien entendu, personne ne se doute qu’il ne s’agit là que d’une comédie orchestrée par Hikaru lui-même dans le but de se divertir. Pourtant, ce qui n’était au départ qu’un jeu, va prendre un chemin complètement différent.

Miasa Rin est encore méconnue du public français. Liar Prince and Fake Girlfriend n’est pourtant pas sa première série. En effet, la mangaka est publiée dans le magazine de prépublication japonais Nakayoshi des éditions Kôdansha depuis 2009. Elle s’est notamment fait remarquer au Japon grâce à son titre AKB0048 – Episode 0, un manga en 7 tomes s’inspirant du célèbre groupe d’idols japonais AKB48.

Des protagnistes qui surprennent

À l’instar de nombreux shôjo, Liar Prince and Fake Girlfriend nous présente un héros principal de type yandere. Au premier abord, Hikaru se montre gentil et doux. Il incarne une sorte de sauveur aux yeux de Luna. Mais peu à peu, il révèle son véritable visage et se montre à la fois manipulateur et sadique.

Ce type de personnage semble être récurrent dans les manga à destination d’un public féminin au Japon. Cela n’enlève cependant en rien l’originalité de certaines histoires, notamment lorsque l’auteur décide d’utiliser ce genre de caractère pour surprendre son lectorat. C’est le cas de Rin Miasa qui nous offre ici un héros totalement imprévisible malgré son côté yandere. Hikaru se sert de Luna pour sortir de sa monotonie mais ne semble pas réellement s’intéresser à elle. Son personnage reste ambigu tout au long de ce premier tome et ne laisse que peu d’indices quant à la suite du déroulement de la série.

Par ailleurs, la mangaka nous offre une kyrielle d’autres personnages plus intéressants les uns que les autres, avec à leur tête une héroïne à la fois attachante et déconcertante. En effet, Rin Miasa nous présente ici un personnage principal dont l’allure contraste foncièrement avec sa personnalité.

Des graphismes classiques avec des touches d’originalité

Les dessins de Miasa Rin seront être appréciés des amateurs de shôjo. La mangaka nous offre des pages chargées dont les blancs ne sont pas seulement couverts par des trames mais également de nombreux décors.

Bien que les traits de ses personnages restent conventionnels, elle a su insuffler une certaine fraîcheur dans l’illustration de ses personnages, notamment l’héroïne, Luna, au code vestimentaire et la coiffure bien particuliers.  On dénote cependant un encrage curieux sur certaines pages : les personnages aux cheveux bruns se retrouvent affublés d’un cercle noir au sommet du crâne, donnant l’impression d’un travail bâclé.

Liar Prince & Fake Girlfriend est donc un manga divertissant qui ne cessera de vous surprendre. L’héroïne est touchante et rend l’histoire intéressante. Soleil manga nous offre un shôjo plutôt innovant, ce qui change agréablement de certains de ses titres précédents.



Article à propos de


Faites une affaire

Des trouvailles à des prix exceptionnels

  • Coffret Last Exile 9euros
  • Last Exile Coffret Collector 9euros
  • Last Exile Coffret Collector 9euros