Bonne nouvelle donc pour les parents de nourrissons de moins de 6 mois auxquels l’Assurance-maladie recommande de vacciner leur enfant. Administrés par voie orale par le médecin ou la sage-femme qui le prescrit, ils sont indiqués chez tous les nourrissons âgés de 6 semaines à 6 mois. Très efficaces, ils permettent de réduire de plus de 85% le risque de gastro-entérites sévères à rotavirus au cours de la première année de vie.

A noter : il existe un risque d’invagination intestinale aigüe, c’est-à-dire qu’un morceau d’intestin se replie sur lui-même, dans les 3 à 7 jours après la vaccination. Les parents doivent être vigilants et consulter en urgence si le bébé présente ces symptômes : pleurs inhabituels, refus de s’alimenter ou de boire, vomissements…

Peut-on « trop » gâter les enfants à Noël ?

Source : Destination Santé

Lien source : Gastro-entérite : les vaccins enfin pris en charge