Les éditions Delcourt nous offre DRAW, dans l'océan où dort une sorcière, un nouveau shonen sombre teinté de magie et de sensualité.

N

ous suivons l’histoire de Kai Hashiba, un lycéen d’apparence calme qui se balade en compagnie de sa bavarde et excentrique petite sœur, Fu. Un beau jour, Kai Hashiba va découvrir qu’une de ses camarades de classe, la jolie mais solitaire Dorô Yomi possède d’étranges pouvoirs surnaturelles lorsqu’elle aide une jeune femme suicidaire (s’étant jetée sous un train) à en finir. Fu le met alors en garde : il s’agit bien là d’une sorcière. Le jour suivant, il fera la connaissance d’une deuxième jolie jeune fille à l’air sadique, Mai Kirame. Qui et Que sont réellement ces deux jeunes filles ?

L’histoire de DRAW vous entraîne dans une atmosphère sombre à travers les yeux d’un adolescent torturé par le décès de sa jeune sœur

DRAW, de la magie noire au lycée

Le scénario de DRAW réalisé par Saki Okuse commence par un monologue de notre jeune héros affirmant être tombé amoureux de « deux sorcières », et trimballant avec lui une sorte de golem (créature dont le lecteur aura l’occasion d’en apprendre davantage vers la fin du tome 1). Après ce prologue déroutant, l’histoire nous transporte directement dans le passé où nous suivons le quotidien de Kai Hashiba avant qu’il ne fasse la connaissance de sa camarade de classe, Dorô Yomi. Dès lors, le lecteur sait déjà quel genre de liens vont partagés ces deux protagonistes au fil des pages.

L’histoire de DRAW est bien ficelée, elle attise la curiosité et nous entraîne dans une atmosphère sombre liée à l’omniprésence de la mort et de la magie noire à travers les yeux d’un adolescent torturé par un tragique événement. Comme vous l’avez devinez, Dorô Yomi et Mai Kirame sont toutes deux des sorcières, étudiantes du lycée Catholique de Hiratsuka, néanmoins elles ne vivent pas cette exceptionnelle capacité de la même manière : l’une en souffre et s’éloigne du monde extérieur afin d’impliquer le moins de gens possible tandis que l’autre est désinvolte et sadique, elle semble prendre plaisir à la souffrance d’autrui.

Ces deux créatures, plutôt sexy au passage, établissent alors un lien avec notre héros, Kai Hashima qui se retrouve embarqué dans un univers qui lui est étranger même s’il semble doté de certaines capacités lui aussi.

Au final, l’intrigue se résume (pour l’instant) à la découverte des personnages et de leurs capacités hors du commun

Un univers passionnant mais une intrigue à approfondir

Ce tome 1 de DRAW est néanmoins peu exceptionnel, les personnages et le scénario sont certes de bonne qualité mais il manque quelque chose d’attrayant à l’œuvre. Au final, l’intrigue se résume (pour l’instant) à la découverte des personnages et de leurs capacités hors du commun. Des beaux graphismes au trait fin de Chaco Abeno qui se veulent clairs et détaillés, des personnages intéressants qui semblent porter un passé douloureux, un trio amoureux naissant, des utilisatrices de magie noire dans un lycée catholique, des émotions et des pulsions caractéristiques d’adolescents évoluant, cependant, dans un monde glauque et violent…. Ces qualités font tout de même de DRAW un manga à garder dans sa bibliothèque (en espérant que le tome 2 puisse approfondir l’intrigue de cette œuvre peut-être prometteuse) !



Article à propos de


Faites une affaire

Des trouvailles à des prix exceptionnels

  • Coffret Last Exile 9euros
  • Last Exile Coffret Collector 9euros
  • Last Exile Coffret Collector 9euros