Dossier Spéciaux

Le 20 octobre 2015

Des mangas pour aveugles

Après le projet lancé par le studio DOWiNo grâce à un financement participatif du site Ulule, qui a donné naissance à un jeu vidéo sur smartphones pour personnes aveugles "A Blind Legend" (dans lequel le joueur incarne un chevalier aux yeux crevés guidé, tout au long du jeu, par des sons et des voix qui le conseillent), nous découvrons maintenant le manga pour les personnes déficientes visuelles grâce à l'association Amis des manga.

L'association, qui a commencé ses activités en 2013, a choisi de faire évoluer le manga pour convenir à certains personnes longtemps exclues de ce genre de médias. Ces passionnés de la culture nippone ou amateurs de doublage souhaitaient, avant tout, partager la passion du manga en adaptant en texte des émotions, des actions et des dialogues originaux, et s'occupent également d'adapter des chapitres en doublant des personnages, en narrant les œuvres et en réalisant les bruitages adaptés. D'une vingtaine de personnes réparties en France, cette association regroupe des voyants et non-voyants pour mener à bien le projet et d'assumer différentes fonctions : doubleur, transcripteur, monteur audio.

Ce projet pas comme les autres débute lorsque Sandra, présidente de l'association, passionnée par la culture nippone et de mangas rencontre Loïc, vice président et non-voyant, qui ne peut malheureusement pas prendre connaissance de cet univers du fait que le manga se présente avant tout sous forme visuelle : "Pour lui faire partager sa passion, elle commence par lui faire regarder des animes en version française. Ceux-ci étant peu nombreux et pas toujours fidèles au manga original, elle commence à lui lire les tomes de manga. L'opération se révèle ardue, autant pour l'un que pour l'autre, et très chronophage. Ils cherchent donc un autre moyen de partager leur passion et c'est là que naît le projet Amis des manga." nous explique l'association.

À ce moment-là, Sandra, Loïc et quelques amis étaient déjà un petit groupe baptisé Amis des manga qui se réunissaient occasionnellement via Skype pour discuter de manga. Les difficultés qu'éprouvait Loïc à comprendre l'univers du manga a poussé cette équipe à réaliser des retranscriptions de dialogues et des descriptions d'illustrations afin qu'il puisse prendre connaissance de cette passion unissant ses amis. C'est ainsi que naquit en 2012 le projet de l'association Amis des manga : donner la chance aux personnes déficientes visuelles ou dans l'impossibilité de lire les œuvres originales de connaître ces éléments de la culture japonaise que sont les mangas.

Les activités de l'association se repartissent alors autour de deux pôles : la transcription des mangas au format texte et l'enregistrement de chapitres audio. Le travail audio, découlant directement de la transcription qui peut être réalisée individuellement, demande la participation active des membres de l'association ainsi qu'une bonne organisation. Les enregistrements audio se font par tomes, les membres de l'association découpe alors les chapitres à retranscrire et les personnages sont attribués à différents membres du groupe audio (ce qui permet à chaque personnage d'avoir une voix qui lui est propre). Ces derniers peuvent alors enregistrer chez eux les multiples dialogues qu'ils doivent doubler. Les monteurs audio récupèrent ensuite les fichiers et travaillent chacun sur une partie, enlevant les bruits de fond et bruits dérangeants ou modifiant les voix si besoin avant d'ajouter les bruitages adaptés à l'œuvre.

La description détaillée est alors essentielle puisqu'un manga est avant tout visuel, et le fait qu'elle soit réalisée par des passionnés de culture japonaise permet de rendre plus accessible la compréhension des éléments typiquement japonais que l'on peut retrouver dans l'univers du manga : certains objets, décors ou pratiques peuvent être inconnus pour un individu de culture occidentale. En 2015, Vingt-trois manga étaient en cours d'adaptation (Nana, Death Note, FullMetal Alchemist,...) et deux entièrement accessibles aux déficients visuels et aux personnes en situation de handicap (Amnesia et Accords paraits). En partenariat avec trois autres associations (Geek en Grogne, RED POINT et Vocale Presse), l'association Amis des manga compte bien adapter davantage d’œuvres en 2015 grâce à la création d'une seconde équipe audio. Les productions de l'association sont disponibles gratuitement sur leur site web après l'inscription du demandeur et l'acceptation des conditions générales d'utilisation. Pour conclure sur leurs activités, les membres de l'association Amis des manga travaillent également sur des projets d'animations dans le cadre des conventions manga, la dernière en date étant la Nekonvention 2015 de Colmar.

Le challenge actuel de nos sociétés modernes est bien l'accès à la culture pour tous, il ne s'agit pas seulement des individus en situation de handicap mais également de personnes âgées en perte d'autonomie ou de personnes en difficultés financières, n'ayant ni les capacités ni les moyens pour avoir accès à la culture. On assiste aujourd'hui au développement de plateformes adaptées aux multiples besoins de la population : les musés virtuels, les documentaires et livres gratuits en ligne, etc. Le but final étant que tout le monde puisse avoir accès à toutes les formes de culture malgré leurs incapacités personnelles. La Loi Handicap de 2005 reconnait que l'accès aux loisirs et à la culture est un besoin essentiel à l'existence pour personnes en situation de handicap. Ce droit, inscrit à l'article 27 de la Déclaration universelle des Droits de l'Homme (adoptée par l'ONU le 10 décembre 1948) doit, normalement, être respectée par tous.

Cette loi, mise en place afin d'éviter toute sorte de discrimination sur de nombreux plans (physiques, sensoriel, mental, psychologique, cognitif, social, financier, culturel) pour l'accès à la culture qui concerne plus précisément l'accès à l'information, aux œuvres, au patrimoine, aux pratiques culturelles, artistiques professionnelles et amateurs, aux médias télévisuels et numériques, implique l'acceptation de tous les citoyens dans leur diversité. En France, le Ministère de la Culture et de la Communication est chargé de cette démocratisation culturelle pour faciliter l'accès à la culture, sans exclure de groupe social, et doit garantir l'égal accès de tous, tout au long de leur vie, à la culture, pratique sportive, aux vacances et aux loisirs (D'après la Loi du 29 juillet 1998 d'orientation relative à la lutte contre les exclusions). Bien que l'art et la culture ne soient pas de biens libres et que leur consommation procure un bénéfice, d'où une demande en leur faveur (Werner W.Pommerehne et Bruno S.Frey, 1990), ils sont l'expression des cultures, des modes de pensées d'une époque et d'une géographie particulière...

Interview de Loïc, vice-président, lors de la Nekovention 2015 à Colmar

En tant que patrimoine mondial, ils doivent être accessibles à toute sorte de personne. Et bien que ce soit inscrit dans la constitution des Droits de l'Homme et dans la Loi française, les entreprises et les infrastructures culturelles ne sont malheureusement pas encore assez développées en terme d'accès à la culture pour les personnes en situation de handicap : "c'est un peu compliqué de faire une bande dessinée en braille ou en version audio, car les personnes malvoyantes ne peuvent pas regarder les planches et ne peuvent donc pas suivre les faits et gestes des personnes qui accompagnent les dialogues du manga. Si dans les romans, tout est écrit, des dialogues aux descriptions de lieux en passant par les actions des personnages, ce n'est pas le cas dans une bande dessinée..." nous explique l'équipe de Ki-oon, maison d'édition spécialisée dans le manga fondée en 2003, au sujet du manque certain d'adaptation d'œuvres en audio.

Au final, il est simplement question d'une ouverture d'esprit, d'une éthique, et de sensibilisation pour se rendre compte que cette égalité est essentielle au bien-être de la population ou d'une partie de celle-ci qui n'y a pas encore accès. Cette tâche, bien que difficile, est réalisable. C'est ce que nous prouve l'association Amis des manga avec ce merveilleux projet.

Si vous êtes, comme nous, passionnés de culture japonaise, n'hésitez pas à vous renseigner sur le sujet et d'aider l'association Amis des manga à permettre à ces personnes en situation de handicap visuel d'entrer en contact avec l'univers nippon : Amisdesmanga.fr



Article à propos de