P

ika Editions
nous offre Crystal Girls, un shôjo manga enfantin réalisé par Shiyu Takaoka, un duo de sœurs mangakas formé de Yuriko et Shimeko Takagami, originaires de la prefecture de Hiroshima.

N

ous suivons l’histoire de la très jeune Cocolo, une collégienne dynamique qui cherche à entrer dans la BOX à l’aide de sa pierre de naissance que lui a confisqué son père, pensant que sa fille n’a nullement besoin de ce genre de technologie pour vivre. Après une discussion avec ses camarades de classe au sujet du monde de la BOX et des plaisirs qui s’y trouvent, Cocolo se décide à retrouver coûte que coûte son Grenat afin d’entrer dans ce monde merveilleux et technologique. Une fois arrivée là-bas, elle apprendra petit à petit à utiliser ses fonctionnalités, les LOGIC STEPS (alternatives au fait d’appuyer sur les touches pour envoyer un e-mail dans le monde réel et véritables pouvoirs magiques dans le monde parallèle). Suite à un événement-bug, piégeant Cocolo et son ami Haruto dans le monde de la BOX, ces derniers feront la rencontre de plusieurs personnages, recherchant tous à améliorer leurs compétences en STEPS, tout en essayant de trouver une solution pour rentrer dans le monde réel.

Crystal Girls, un récit adorable ou ennuyeux ?

Crystal Girls se caractérise par une trame dynamique accompagnée de personnages mignons d’un shôjo manga plutôt habituel, ce qui pourrait ennuyer certains lecteurs. Bien que ce manga se lise assez facilement, l’histoire de Crystal Girls n’est pas extraordinaire : une avancée trop rapide dans un univers beaucoup trop brillant et mignon ne permet malheureusement pas au lecteur de réellement apprécier l’originalité du monde de la BOX. Manga kawaï par excellence, Crystal Girls se caractérise également par un scénario de magical girl plutôt standard : une héroïne adorable et dynamique qui doit être protégé par un homme, son camarade de classe Haruto, et qui est totalement fanatique d’un chanteur charismatique célèbre dans la BOX nommé Kagetsu.

crystal-girls-03
 

“Ce jeu de danse/chant technologique des STEPS pourrait être intéressant s’il n’était pas simplement relayé à une activité enfantine et sportive”

 
Malgré ce scénario habituel, cette oeuvre reste néanmoins plaisante à lire, la joie de vivre et la gentillesse de la jeune Cocolo vont lui permettre d’aider les individus qu’elle rencontre tout en gagnant de l’expérience dans la maîtrise des STEPS, ce qui rappelle un peu le principe d’un jeu-vidéo. Ce jeu de danse/chant technologique des STEPS pourrait être intéressant s’il n’était pas simplement relayé à une activité enfantine et sportive. Aussi, les rencontres de Cocolo avec les autres personnages sont réalisées tellement rapidement qu’il est réellement difficile pour le lecteur de s’attacher aux autres personnages, l’oeuvre se retrouve alors centrée autour de son personnage principal au détriment de son univers et de ses personnages secondaires.

“Au final, Crystal Girls peut vous faire passer un bon moment sans pour autant vous surprendre ou vous émerveiller.”

À l’inverse du célèbre magical girl de Naoko Takeuchi, Sailor Moon, ce manga n’est pas particulièrement drôle ni prenant. L’héroïne est adorable certes, mais on ne s’identifie que difficilement à elle tant son coté kawaï est poussé à l’extrême et apparaît finalement comme une pâle copie de Sakura, dans Card Captor Sakura de CLAMP, sans caractère ni originalité dans un monde original mais peu recherché. De même, le style graphique de cette œuvre ressemble à beaucoup de shôjo manga à la magical girl : yeux disproportionnés, nez représenté par un petit point, des décors standards voire inexistants, le tout agrémenté par des effets scintillants, des petites bulles de savon et petites fleurs à gogo qui surchargent d’ailleurs un peu trop les dessins et rendent l’action difficile à cerner.

Au final, Crystal Girls peut vous faire passer un bon moment sans pour autant vous surprendre ou vous émerveiller. Pas de yeux écarquillés, ni d’éclats de rire à la lecture de ce manga, cette œuvre peut néanmoins faire sourire et faire passer le temps, et l’on s’attache quand même à Cocolo, cette petite héroïne pleine de motivation et de bonté !



Article à propos de


Faites une affaire

Des trouvailles à des prix exceptionnels

  • Coffret Last Exile 9euros
  • Last Exile Coffret Collector 9euros
  • Last Exile Coffret Collector 9euros