Toujours vu dans le sillage des animateurs, Trou Normand prenait le relais aussitôt, marqué par Inside Montlioux qui avait attendu à mi-peloton. Le partenaire de Charlotte Prichard prenait l’avantage à la sortie du dernier tournant mais devait s’employer pour résister d’une courte encolure à son compagnon de boxes Trou Normand. Bien que retardé par sa grosse faute, Lucky One se relançait pour s’octroyer le second accessit, à deux longueurs devant le favori Baladin de Mesc, jamais loin des leaders dans le parcours comme le cinquième Harry Conti. Saint Anjou venait ensuite avec Garo de Juilley.

Dans le Rond des Balances, Erwan Grall nous commentait ce beau doublé : « Gagner un Quinté ça n’est jamais facile, mais faire premier et second c’est encore mieux. Inside Montlioux s’entend bien avec Charlotte Prichard. Il marche au moral et elle l’a caressé tout le parcours. Il n’a rien lâché à la fin sous la menace de Trou Normand. A Pau, les chevaux qui s’adaptent bien font souvent des sur-valeurs. Avec Trou Normand, nous avions décidé de changer de tactique. Il n’avait jamais fini aussi vite comme aujourd’hui en étant resté derrière les animateurs. »

3 002 pour Ioritz Mendizabal

Classe 1 pour des femelles de 4 ans, le Prix de la Bigorre nous a permis d’assister à un duel entre deux bonnes pouliches. Belga Queen, qui n’avait pas reparu depuis sa troisième place lors de ses débuts le 20 septembre à Auteuil, a finalement disposé dans les derniers mètres de Joue Le Jeu, la favorite. Jérôme Delaunay avait sellé Wilfried Lajon.

Ioritz Mendizabal a porté son palmarès à 3 002 victoires.


Ioritz Mendizabal a porté son palmarès à 3 002 victoires.

Francis Troy

Après le doublé enregistré dans le Quinté, le Prix d’Albret, Steeple-Chase pour AQPS, et le Prix Al Capone II, pour les mêmes mais en Haie cette fois, ont fait afficher des doublés. J’arrive de l’Est (Romain Julliot) et Jungle Ville (Lucas Zuliani) ont composé le jumelé sur les « gros » sellés par Daniela Mele. Sur les balais, le préféré des parieurs Jardin d’Arthel (James Reveley) et Jeune Coko (Clément Lefebvre) ont offert les deux plus hautes marches du podium à Emmanuel Clayeux.

Le Pick5 était organisé dans le handicap sur la PSF Prix de Rontignon, dans lequel une nouvelle fois Notre Histoire a complètement raté son départ au grand dam de ses nombreux preneurs. Dans une arrivée d’outsiders, Ioritz Mendizabal en selle sur le pensionnaire de Damien de Watrigant, Simply Southern, a tout simplement porté son palmarès à 3 002 victoires. Le plus palois des Basques venait de fêter, jeudi dernier à Cagnes-sur-Mer, la 3 000e, devenant le troisième jockey de l’histoire en France à franchir cette barre après Yves Saint-Martin et Christophe Soumillon.

Lien source : Courses à Pau : série de doublés ce mercredi, Erwan Grall dans le Quinté, Daniela Mele et Emmanuel Clayeux ensuite